0
Votre panier est actuellement vide

Baisser les bras

— JOURNAL DE BORD —
Entrée 06 par Stéphan

Baisser les bras...

Bonjour à vous et merci pour votre présence. Bienvenue dans cette nouvelle petite entrée de journal, la première depuis la publication du premier chapitre de la préquelle. Alors, qu’est-ce que ça donne et pourquoi bien des personnes perdent pied à ce moment précis ? On en parle rapidement.

1er chapitre = premiers lecteurs… Ou pas...

Mardi dernier sortait le premier chapitre des aventures de Lexas, personnage principal de la première préquelle de la saga “Les Gardiennes d’Ashima”. Il a la lourde responsabilité d’être le premier contact avec les lecteurs… Je ne vais pas reparler de tout ceci, nous l’avons fait dans d’autres entrées. En revanche, pourquoi ne pas parler un peu de ce qui c’est passé juste après ?

Tout d’abord, il faut savoir que je n’ai pas encore commencé la “grosse communication” et les “gros partages” pour la saga. Si vous êtes ici, vous l’êtes certainement car vous connaissiez déjà mon travail, ou que vous êtes tombé(e) dessus par hasard. En réalité, nous avons décidé de réellement commencer la “promotion” lorsque nous aurons deux ou trois chapitres, afin de permettre aux gens d’avoir un aperçu plus large du travail et de l’univers. Cela leur permettra de se faire une idée plus concrète, plus complète que s’ils n’avaient qu’un seul chapitre à se mettre sous les yeux. (Surtout lorsqu’on sait qu’il n’est pas toujours facile d’accrocher dès le premier chapitre.) Donc il faut être honnête, même si j’ai eu la chance d’avoir un beau pic de visites à la publication du premier chapitre, il est difficile d’avoir des retours de lecteurs pour l’instant. Mais ce n’est rien, il faut laisser le temps au temps. 

À l’heure actuelle, les “bêta-lecteurs” se penchent sur le second chapitre pendant que le troisième est en écriture. Tranquillement l’histoire de Lexas se met en place, et j’espère que de nombreux lecteurs se prendront au jeu afin de les vivre avec lui. J’ai confiance en l’univers et en les personnages qui vont être introduits au fur et à mesure.

Baisser les bras devant l'immensité de la tâche.

Lors de mes recherches, que ce soit sur l’auto-édition, les différents auteurs déjà implantés dans ce genre d’univers etc… J’ai été surpris de voir le nombre de personnes qui abandonnent, qui baissent les bras, après quelques chapitres publiés seulement. Et pourtant dans le lot, il y a des artistes vraiment très talentueux (talent et confiance ne vont pas forcément ensemble rappelons-le…). Si l’on se fie à ce que l’on peut retrouver sur les sites d’auteurs, les blogs, les forums… Il semble que cela soit dû au manque de lecteurs mais surtout aux critiques trop négatives, tendance qui prend malheureusement de l’ampleur sur internet. Les gens qui critiquent sont légion comparés à ceux qui félicitent et encouragent. Il est compréhensible d’avoir une baisse de moral lorsque vous publiez quatre, cinq chapitres, et que vous vous retrouvez avec une ou deux vues, et que ces deux vues vous incendient. Seulement il est dommage que des passionné(e)s arrêtent d’écrire uniquement à cause de ceci. Ce n’est pas une critique, juste une constatation. Nous réagissons tous différemment à la critique, souvent “gratuite et méchante” d’internet. C’est ici que l’on voit l’importance d’être bien entouré et encouragé, car même si les lecteurs ne sont pas au rendez-vous, on est poussé à continuer. Surtout qu’il n’est pas à exclure qu’une partie des lecteurs préfèrent lire un livre fini, plutôt que chapitre par chapitre. C’est une affaire de goût. Dans tous les cas, il est difficile de retenir l’attention aujourd’hui sur la toile, surtout lorsque l’on débute et il semble malheureusement “logique” que devant la difficulté et les critiques, les gens baissent les bras. Après tout, à quoi bon continuer si c’est pour que personne ne regarde votre travail et que le peu qui le fassent vous disent qu’il est mauvais… Non ?

Si vous présentez votre travail sur internet, quel qu’il soit et que vous lisez ces lignes, voici donc le conseil qui à mon sens est le plus important : entourez-vous des bonnes personnes. Parents, conjoints, amis… Essayez d’avoir du soutien. Bien-sûr certaines personnes y arrivent sans aucun soutien, trouvant la force ailleurs, mais si vous en avez l’occasion cette option est vraiment chouette.

Si au contraire vous êtes un(e) proche d’une personne qui travaille dur et qui met tout ce qu’elle a dans ce qu’elle fait, que vous aimiez ou pas, pensez à l’encourager. L’important ce n’est pas tellement son “travail”, c’est son effort. On ne sait jamais, un soutien peut tout changer !

Pour ma part j’ai eu la chance d’avoir quelques lecteurs pour ce premier chapitre (et beaucoup de soutien ^^), et j’espère que le second chapitre verra revenir toutes ces personnes. La moralité derrière cette petite pensée c’est qu’au final, lorsque l’on aime ce que l’on fait, le plus important ce n’est pas la popularité de son projet naissant, mais qui il y a derrière. Si vos proches vous soutiennent, alors votre projet a les fondations qu’il faut pour se construire petit à petit. Être bien entouré, c’est ça le plus important, le temps fera le reste.

Dans tous les cas n’oubliez pas de me retrouver sur Instagram si vous souhaitez suivre les aventures de Lexas, puis de Kira (la meilleure :P) par la suite ! Je n’ai pas encore commencé “la promo”, mais rien n’empêche de faire un peu de publicité 😀 ! Merci pour votre lecture et à très bientôt !

NAR - La Naissance de l'Aube Rouge, chapitre 01.
Précédent NAR - Chapitre 01
Suivant Création et plagiat
Création et Plagiat - Conseils

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le clic droit est désactivé, merci de respecter mon travail. N'hésitez pas à me contacter si besoin.